8 000 clés USB remises aux enseignants

Publié le par UFO

Dotées d'une capacité de 2 Go, elles permettent d'accéder à des contenus pédagogiques et encyclopédiques. Les premiers professeurs concernés sont ceux de physique-chimie et d'histoire-géographie.

 Après le « bureau mobile »  en Ile-de-France  et le « cartable électronique », en Savoie, voici la « boîte à outils numériques » destinée à toute la France. Quand ils sont en déplacement sur le terrain, certains ministres remettent des décorations, Gilles de Robien préfère, lui, distribuer des clés USB contenant des ressources pédagogiques. En visite, mardi 13 février, à l'ENS (Ecole normale supérieure) de Cachan (Val-de-Marne), le ministre de l'Education nationale a « remis solennellement » quelques exemplaires à de nouveaux enseignants.

Ce dispositif s'adressera dans un premier temps à 8 000 nouveaux professeurs dont 2 000 affectés dans des collèges « Ambition réussite » (ex-ZEP). « Il devrait être généralisé à d'autres établissements auprès de tous les nouveaux enseignants après la rentrée de septembre 2007 », indique l'AFP, citant l'entourage du ministre.

Ces clés USB permettront d'accéder à une « gigantesque bibliothèque encyclopédique, à une vidéothèque de 1200 titres, aux données d'une banque de situations pédagogiques directement applicables en classe ainsi qu'à des centaines de liens sélectionnés pour leur qualité, notamment les liens institutionnels regroupant les programmes scolaires de la discipline enseignée », précise la « rue de Grenelle » dans un communiqué.

Les enseignants disposeront également d'un espace pour stocker leurs travaux. Les premiers servis seront les professeurs de physique-chimie, d'histoire-géographie et de sciences de la vie et de la terre (SVT). L'opération sera aussi testée dans des écoles primaires.

« L'initiative a réuni autour d'elle, tout à la fois, le Centre national de documentation pédagogique (CNDP), l'Inspection générale et les éditeurs publics et privés », a déclaré Gilles de Robien. Tous les acteurs concernés ayant, apparemment, fait d'importants efforts commerciaux pour assurer la réussite de l'opération. A ce propos, si la gratuité des logiciels, comme l'Encyclopédie Universalis, sera, bel et bien, effective pendant un an, « il appartiendra au ministère de l'Education nationale de renégocier un nouvel accès gratuit pour la suite », rapporte également l'AFP.

Source : 01Net

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article