Ces Américains qui ne payent plus en dollars

Publié le par UFO

article-BerkShares.jpg

Si lors d’un voyage aux Etats-Unis, vous vous rendez dans la petite ville de Great Barrington, Massachusetts, vous aurez la possibilité de payer votre café avec un billet de 1 BerkShare.

Lancée il y a dix mois à l’initiative d’une banque locale, cette nouvelle monnaie totalement légale, le BerkShare, est disponible en coupure de 1, 5, 10, 20 et 50. Son but? Privilégier l’économie locale face à l’invasion des grandes enseignes.

Le fonctionnement est simple et avantageux pour tous. Le consommateur se voit offrir d’emblée une remise de 10% dès lors qu’il règle ses achats en BerkShares. Il bénéficie également d’un taux de change fixe et particulièrement avantageux de 9 dollars pour 10 BerkShares dans la plupart des banques de la région. Le commerçant voit, lui, cette perte financière compensée par l’augmentation en volume de ses ventes. Il peut aussi augmenter ses profits en achetant ses produits auprès des producteurs locaux en les payant en BerkShares.

Plus de 280 commerces acceptent déjà cette monnaie parallèle dont environ 850.000 coupures sont en circulation.

Le projet attire désormais des touristes américains sensibles à la démarche. Ils viennent dans la région le temps d’un week-end, échanger quelques dollars pour acheter des légumes bios dans les fermes environnantes ou participer à un «cours de yoga équitable».

Depuis l’introduction de cette monnaie en décembre 2006, le chiffre d’affaires de certains commerçants a augmenté de plus de 15%. La ville envisage également de créer des cartes de crédit et d’installer des distributeurs automatiques de BerkShares.

Une douzaine de projets de monnaie locale ont vu le jour aux Etats-Unis depuis 1991, sans toutefois jamais réussir à déstabiliser le très puissant billet vert.

Source : 20Minutes.fr

Publié dans Actualités

Commenter cet article