Un homme abattu par la police dans le métro londonien

Publié le par UFO

LONDRES (Reuters) - La police britannique a abattu dans une station de métro du sud de Londres un homme qui, selon la chaîne de télévision Sky, aurait pris part la veille à une tentative d'attentat suicide dans la capitale britannique.

"Nous pouvons confirmer que peu après 10h00 des policiers armés ont pénétré dans la station de métro de Stockwell. Un homme a été interpellé par les policiers, qui lui ont tiré dessus. Une ambulance a été appelée sur les lieux. Il a été déclaré mort sur place", a annoncé la police.

Conséquence de cet incident, deux lignes du métro londonien passant par la station de Stockwell, les lignes Victoria et Northern, ont été fermées, a annoncé la police des transports de la capitale. La ligne Victoria a par la suite été rouverte.

"J'ai vu des policiers tirer à cinq reprises sur cette personne au sol", a déclaré un témoin visuel de la scène sur la BBC. "Je les ai vu tuer un homme", a ajouté Mark Whitby, selon qui l'homme a été abattu par des policiers en civil alors qu'il se précipitait dans une rame.

La police a bouclé le quartier entourant la station de Stockwell et interrogé des témoins.

Graham Eaves, un usager du métro qui a emprunté la ligne Victoria vers le nord en montant à Stockwell a fait état d'une odeur étrange qui semblait provenir, selon lui, d'un sac fumant.

Par ailleurs, des policiers armés ont été déployés autour d'une mosquée de l'est de la capitale, dans le secteur de Whitechapel, après une alerte à la bombe qui a par la suite été levée. Les recherches effectuées par les policiers n'ont rien donné. "Tout est terminé maintenant", a assuré un policier présent sur les lieux.

Les quatre explosions coordonnées de jeudi - dans trois rames de métro et dans un bus - n'ont pas fait de victime, mais elles ont renvoyé les Londoniens aux traumatismes des attentats du 7 juillet, qui ont fait 56 morts dont les quatre kamikazes présumés. Elles ont été revendiquées par un groupe islamiste, les Brigades d'Abou Hafs al-Masri.

 

la suite de l'article ici : http://fr.news.yahoo.com/050722/290/4ig3v.html

 

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article