Etats-Unis: Bush avait été prévenu de l'ampleur du cyclone Katrina

Publié le par UFO

WASHINGTON (AFP) - Le président américain George W. Bush avait été prévenu par l'Agence fédérale de gestion des crises (Fema) de l'ampleur du cyclone Katrina avant qu'il ne frappe La Nouvelle-Orléans, selon des extraits vidéos exclusifs diffusés mercredi par l'agence de presse américaine AP.

Le directeur de la FEMA de l'époque, Michael Brown, apparaît dans ces extraits affirmant que le cyclone allait être "énorme" lors d'un briefing en vidéoconférence avec le président Bush et le secrétaire à la Sécurité intérieure Michael Chertoff, le 28 août, la veille du drame.


"C'est un mauvais et un gros" cyclone, dit Michael Brown lors de ce briefing. Il s'inquiète pour le Superdome, le stade de La Nouvelle-Orléans où s'étaient réfugiés les habitants qui n'avaient pu fuir la ville. "Le Superdome est à environ 3,6 mètres sous le niveau de la mer... Je ne sais pas si le toit est conçu pour résister à un cyclone de catégorie 5", dit-il. Il se demande également si les équipes de secours dans le Superdome sont en nombre suffisant. Il se dit "inquiet" de "leur capacité à répondre à une catastrophe dans la catastrophe".

Dans les extraits vidéos, le président Bush est assis à une table dans une petite pièce sans fenêtre dans son ranch de Crawford (Texas), participant au briefing en téléconférence. Il ne pose pas une seule question lors ce briefing. "Nous sommes complètement prêts", affirme-t-il. "Nous déplacerons toutes les ressources et les moyens nécessaires que nous avons à notre disposition après l'ouragan", a-t-il ajouté.

Quelques jours après le cyclone, le président américain affirmera que personne ne pouvait prévoir l'impact qu'allait avoir le cyclone Katrina et notamment la rupture des digues à La Nouvelle-Orléans.

Le cyclone a dévasté plusieurs villes côtières du Mississippi, et les trois quarts de La Nouvelle-Orléans, inondée sous plusieurs mètres d'eau après la rupture de ses digues. Plus de 1.200 personnes ont perdu la vie. Dans un rapport publié la semaine dernière, la Maison Blanche a admis qu'il fallait modifier d'urgence l'organisation des secours fédéraux en cas de catastrophes majeures, avant la prochaine saison cyclonique.

Les services d'urgence à tous les échelons du gouvernement, "ont été mis à l'épreuve et montré leurs insuffisances", souligne le rapport.


Source : Yahoo! Actualités

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tutti 08/03/2006 15:00

C'est surtout que maintenant ça va créer du "business" ! tous des pourris !

no 07/03/2006 11:41

mais tu sait la plupart des americains sont d'accord avec leur gouvernement de la meme facon que en france la population suit le gouvernement meme si elle n'est pas totalement convaincu.
la desinformation des masses permet de gouverne sans avoir de compte a rendre a la population qui n'est que la victime des lois du marche et de la libre concurence.Les politiques n'y peuvent rien c'est la mondialisation le coupable et il ne peut etre vaincu il est necessaire.et voila la boucle est boucle vous etes malheureux mais c'est normal c'est la vie qui veut ca.
les pauvres doivent souffirent pour que les riches se sentent puissant, sinon leur richesse ne serai qu'un poids.

UFO 07/03/2006 10:48

pour  le 0,1% de la population américaine qui en tire bénéfice, aucune raison de changer c'est clair, pour tous les autres une vision un peu plus humaniste des choses serait préférable.

No 07/03/2006 10:44

attention tu devient comuniste la. Il ne faut pas oublier qui sont les usa la chasse au sorciere, l'elimination des indiens, la segregation des noirs, et avec tout ca ils sont devenus les numero 1
alors pourquoi changer une methode qui gagne.

UFO 07/03/2006 10:10

c'est juste qu'on aimerait qu'ils gouvernent différement ...