Google refuse d'obtempérer aux demandes de Bush

Publié le par UFO

L'administration Bush, qui a envoyé l'an dernier une citation à comparaître à Google Inc. pour l'obliger à lui donner accès à ses bases de données, a dû essuyer une rebuffade de la part de la compagnie, qui craint de voir l'information qu'elle détient sur ses utilisateurs devenir un outil gouvernemental de surveillance en ligne.

L'administration Bush veut mettre la main sur certains disques durs de Google contenant l'archivage des requêtes faites sur son moteur de recherche. Elle dit avoir besoin de ces informations pour lui permettre de restituer son projet de loi de protection de l'enfance sur Internet (Child Online Protection Act), projet qui a été préalablement aboli par la Cour suprême américaine en vertu du droit à la liberté d'expression.

Ce premier refus de la part de Google de comparaître en cour a incité le Procureur général Alberto Gonzales à demander un ordre de saisie des mains d'un juge fédéral. L'affaire est présentement en délibéré.

Bien que la politique même de Google dise qu'elle doive se conformer aux demandes faites par les instances légales et gouvernementales, la compagnie de Mountain View s'oppose à divulguer ces informations car elle violerait le droit à la vie privée de ses usagers.

Yahoo Inc., qui détient le deuxième moteur de recherche le plus populaire après Google, a confirmé avoir obtempéré à une assignation similaire. Microsoft Corp. MSN a quant à elle refusé de dire si elle avait été pressée de la même manière.

Si Google acceptait de se soumettre à la demande de la Maison Blanche, l'opération permettrait au gouvernement américain de fouiller une longue liste de dizaines de millions de demandes en ligne...


Source : Suchablog


Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

llh 31/01/2006 09:52

google serait il un acteur politique émergeant ?

ecriture 27/01/2006 16:13

Ils font bien de tenir tête à l'administration Bush! Faudrait quand même qu'ils arrêtent de se prendre pour les maîtres du monde à qui tout est permis. Une guerre par ci....droits de l'homme bafoués par là..Violation de la vie privée ca ne m'étonne pas.

Tutti 25/01/2006 08:26

Chapeau bas Google ! je ne pense sincèrement pas que celà accentuera la protection de l'enfance, par contre pour ficher tout le monde et limiter les libertés individuelles voire les supprimer bientôt... aie aie aie !