Que la lumière soit… (sans fil!)

Publié le par UFO

00294198.jpgDes physiciens américains démontrent que le transport d’électricité sans fil et à bonne distance est possible grâce à un principe de physique fondamentale : la résonance magnétique nucléaire.

Pouvoir enfin couper le cordon. Il n’y a rien de freudien dans cette revendication de chercheurs du MIT, aux Etats-Unis, seulement la volonté de se débarrasser des fils électriques qui encombrent nos bureaux et entravent notre mobilité, puisque tous les appareils portables ont encore besoin d’être branchés pour se recharger. L’équipe de Marin Soljacic et André Kurs ont réussi à transmettre un courant électrique sans fil, à bonne distance, grâce au phénomène de résonance magnétique nucléaire.

Après avoir théorisé et simulé sur ordinateur leur procédé l’année dernière, Soljacic et ses collègues sont passés à l’acte. Ils ont réussi à allumer une ampoule de 60 W à partir d’une source d’énergie située à plus de deux mètres, sans connexion physique entre les deux. De précédentes méthodes de transmission de l’électricité sans fil ont déjà été testées –l’idée est très ancienne- et certaines utilisent des radiations électromagnétiques. Cependant la déperdition est très élevée et le procédé inefficace.

Les physiciens du MIT ont préféré se passer des radiations et mettre à profit le principe de la résonance : deux objets qui ont la même fréquence de résonance peuvent échanger de l’énergie sans interagir avec d’autres objets environnants. L’exemple le plus connu de résonance est l’enfant sur sa balançoire : s’il donne des impulsions qui coïncident avec l’oscillation naturelle de la balançoire, l’énergie apportée par l’enfant va amplifier le mouvement de la balançoire.

Les chercheurs ont conçu deux aimants de cuivre dont les fréquences sont couplées. L’émetteur est relié à la source d’énergie, le receveur à l’ampoule. Les objets placés entre les deux ne bloquent pas la transmission puisqu’ils n’ont pas la même fréquence, expliquent les chercheurs. Autre avantage : la résonance magnétique interagit très peu avec les organismes vivants, contrairement à un champ électrique.

Avec ce procédé, Marin Soljacic estime qu’un ordinateur portable peut fonctionner dans une pièce sans avoir besoin d’être branché. D’autres appareils pourraient également être rechargés sans fil : téléphones, baladeurs, etc.. Ces travaux sont publiés aujourd'hui dans l'édition électronique de la revue Science.

Source : Sciences et Avenir.com

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article